Vegan, gluten,ZD effet de mode ou réelle  prise de conscience?

vegan philosophie

Hello, les loulous.

Je reviens avec un article autour de cette mode du vegan, sans gluten , green et tout le tintouin.

À prendre avec humour, je précise au risque de blesser certaines personnes.

Je me pose la question sur le bien fondé de tout ça, de vrais adeptes? Des profiteurs?…

Aujourd’hui si vous n’êtes pas dans le gang de toutes ces modes citée ci-dessus vous êtes quasiment hors du coup, tellement has been. Qui dit encore végétarien? Appellation des années 80 désignant quelqu’un qui ne mange pas de viande , graisse animale…

Je vais commencer par le Vegan et le sans gluten que je vais ranger dans la catégorie healthy.

fruits, healthy

Vegan c’est tellement plus cool, plus dans l’air du temps. Les hippies doivent bien rire quand je pense qu’ils étaient montrés du doigt à une époque, qui pensait qu’ils allaient être les précurseurs d’une tendance?

J’ai fait le carême cette année,40 jours sans viande, sans beurre, sans bonbons, sans Nutella (attention huile de palme, beurk, Vadé rétro satanas) Bien que je ne sois pas une fan de viande, c’est plus l’aspect psychologique qui a été dur, la privation.

J’ai dû réadapter mon  alimentation et découvert des façons différentes de cuisiner ,je suis à présent la reine du surimi , alors que je n’en raffole pas du tout à la base.

Le carême ne m’a pas tué certes mais affaibli.

Je ne juge pas les vegan même si certains sont assez durs envers les mangeurs de viande. Pas d’inquiétude je ne fais pas de généralité. Ayant des problèmes de santé, le manque de vitamines qu’apporte la viande et autre aliments m’ont donné des vertiges, des carences, bref il était temps que ça se termine, mais ça reste une expérience positive tout de même.

Vegan ce n’est pas uniquement choisir si on ne mange pas de viande, défend la cause animale, on ne choisit pas ce qui nous intéresse, et c’est ce qui me déplaît. Certaines vont se dire vegan et ne pas manger de steak , mais ne vont pas hésiter à acheter le dernier rouge à lèvres tendance sans se soucier sur sui ou comment il est testé.

vegan philosophie

Passons au sans gluten , il est bon de rappeler ce qu’est le gluten :

Le gluten est un ensemble de protéines que l’on retrouve dans les grains de nombreuses céréales (bléseigleorge, etc.). Les protéines constituants le gluten permettent de stocker des oligo-éléments ou des acides aminés nécessaires au développement de la jeune pousse.

Le gluten est principalement constitué de deux protéines  : la prolamine et la gluténine1. Ce sont ces protéines, insolubles dans l’eau, qui donnent à la farine des propriétés visco-élastiques, exploitées en agroalimentaire pour donner une certaine structure aux produits.

Il est responsable, chez une partie de la population (1% de la population nord-américaine environ4), d’un trouble spécifique de la digestion nommé maladie cœliaque.
Depuis les années 2010, il fait l’objet d’un vaste effet de mode de régimes spécialisés , sans gluten (= « gluten free »), sans réel fondement scientifique ou médical (sourec wikipédia)

Voilà pour le rappel initialement les personnes mangeant sans gluten sont ceux qui y sont intolérant point barre. Toi qui vis avec cette allergie, qui doit faire attention au moindre aliment, qui a dû lutter  ne serait-ce que pour trouver une boulangerie sans qu’elle soit hors de prix pour acheter ton pain, qui a dû et devra  toute ta vie te priver de tellement de choses . Soit tu ris, soit tu es désolé face à la capacité des hommes à suivre si facilement  les effets de mode. Cette capacité qu’ils ont à se dire, c’est bon pour ma santé, je me sens beaucoup mieux. Au moins les restaurateurs, food truck et autres, ont bien compris , c’est un domaine qui s’est développé très vite.

Toutefois, je viens de la campagne donc j’ai pris l’habitude de manger bio.

Je mange des pâtes et riz au blé complet, même si j’aime bien mon riz basmati de temps en temps.

sans gluten

Personnellement le healthy ne me dérange pas, bien au contraire.

Une alimentation saine, oui mais inutile de rentrer dans l’extrême surtout si ce n’est pas dans votre philosophie.

Ecologie, dans cette catégorie je mets le green et le ZD( zéro déchet).

C’est la mode qui me dérange le moins, même si le nombre d’articles et d’adeptes me fait halluciner.

Encore une fois, là où je doute de l’engagement de certain(es) surtout en tant que bloggeuse et certaines d’entre vous se posent peut-être aussi la question: bloguer sur le sujet par conviction ou parce que c’est dans l’air du temps ?

J’ai lu quelques sujets qui étaient intéressant, il faut l’avouer, et certaines l’abordent d’une manière simple et efficace ce qui fait que je ne me sens pas exclue ou dans une secte.

Pareil que pour le vegan, je ne suis pas une grande écologiste mais je fais des efforts, et je vais être honnête je ne suis pas constamment en train de me dire c’est mieux pour la planète (cette phrase avec un soupçon de culpabilité m’énerve) . C’est simplement naturel et il y  a certains gestes du quotidien qui sont évident : on éteint la lumière, on ne laisse pas couler l’eau, inutile de faire un trou dans la couche d’ozone avec la laque et bien d’autres.

Quant aux produits fait maison, je ne suis absolument pas contre bien sûr, juste trop fainéante pour ça, oui j’avoue. Et il y a dans le ZD bien des aspects qui m’interesse comme l’anti gaspillage. Je me pencherais dessus pendant mes vacances.

D’ailleurs si vous ave un livre qui n’est pas inbuvable ou que je risue de fermer au bout de 2 minutes, n’hésitez pas à me le conseiller.

Mais dites-vous, écolo qui me jugé à l’instant T, la plupart de vos adeptes l’ont fait par souci d’économie, l’écologie c’est le bonus.

J’arrête d’être sarcastique, même si je suis encore supicieuse envers certains qui donnent l’impression de surfer sur la vague. Tout comme le dévéloppement personnel, estime de soi, il y en a bien des psys qui ont du mettre la clé sous la porte.

Le principal est que chacun s’y retrouve, et se porte bien.

Et vous q’en pensez vous ?

 

ma vie mes humeurs

 

Publicités

28 commentaires sur “Vegan, gluten,ZD effet de mode ou réelle  prise de conscience?

  1. Je dirai qu’il y a des deux. Quand c’est pour la santé, pas de soucis, mais si c’est pour se pavaner et critiquer le reste des consommateurs, je dis non.
    Chacun fait ce qu’il peut, veut, et peace and love.
    Un exemple qui n’est pas représentatif : J’ai connu une végan qui exigeait des gens chez qui elle se rendait, qu’ils lui préparent QUE du végan. Elle passait du temps à lire les étiquettes et à poser 36 questions. Sauf que ces personnes là n’avaient PAS l’habitude d’être végan. Dans ce genre de cas de figure, soit tu ramènes ta bouffe, soit tu fais un jeûn lol
    J’ai un ami marocain qui ramène ses repas quand il mange chez des non-musulmans, car il sait que c’est lui « l’intrus » par rapport aux habitudes alimentaires des autres. Rien de méchant hein !
    C’est comme ci lors d’un mariage, à cause de deux ou trois végétariens, tu ne faisais pas de viandes. Bref !
    Ne pas prendre les gens de haut, ne pas avoir de paroles blessantes et déplacées. Savoir s’adapter, écouter et réfléchir, c’est ça qui importe. Un peu à la fois !

    Les conseils alimentaires à la mode finissent par m’agacer : je n’aime PAS le thé vert, ni les pâtes au quinoa, ni au blé complet. Je suis barbouillée, et suis allée jusqu’à vomir tellement je n’aime pas leur goût. Encore une fois, il faut aussi AIMER pour adopter.

    Le zéro déchet, ça, ça concerne tout le monde. Après, pas toujours facile à mettre en pratique.

    Bienvenu au club des suspicieuses haha les vegan-écolo, qui ont le dernier i-phone, roule en voiture polluante, achète toujours du neuf… alors que je suis « multivore », que j’ai mon portable depuis plus de 6 ans, une voiture gpl (qui ne polue donc pas) et achète énormément d’occasion en fringues.
    De vous à moi, je sais pas qui fait mieux finalement ?

    Vivre dans une grotte à poil, en ne mangeant que des racines, ce sera CELA l’avenir écolo-bio-healthy d’ici 10 ans mdr

    Aimé par 1 personne

  2. Ma belle, tu sais, moi je vis tout simplement. Je ne renoncerai jamais à la viande sauf en cas de guerre civile. J’ai horreur de tout ce qui est mode, dans l’air du temps. Apès chacun est libre de faire ce qu’il veut, il ne faut jamais imposer aux autres ses choix de vie. La première personne qui m’en veut de manger de la viande, je la fais habiller en rouge et je mets un taureau à sa trousse. ha ha ha ha

    Aimé par 1 personne

  3. Je pense que chacun doit respecter les convictions des autres et ne pas juger. Moi je suis végétarienne pas végan (car je mange toujours des produits laitiers) mais mon copain ne l’ai pas même s’il ne mange pas beaucoup de viande. Quand il veut en manger je ne vais pas lui dire NON, il fait ce qu’il veut je respecte son choix tant qu’il respecte mon choix de ne pas manger de viande. Ce que je ne supporte pas ce sont les blogueuses qui imposent des opinions aux gens comme tu dis chacun fait ce qu’il veut.

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou Yasmine, personnellement, je suis devenue d’abord végétarienne, avant de devenir vegan, en me disant que c’était beaucoup trop extrême pour moi! Finalement, c’est grâce à un livre de recettes vegans que je m’y suis mise et que je le suis depuis^^ je pense que j’ai longtemps mal géré d’ailleurs cette alimentation car, comme toi, j’avais des vertiges au début. Si vraiment on veut s’engager dans une autre forme d’alimentation, je trouve que consulter un naturopathe spécialisé en nutrition ou un nutritionniste peut être important, afin de bien équilibrer ses menus. Après, je déteste imposer mon alimentation aux gens qui m’invitent donc je propose toujours d’amener mon plat! J’estime que chacun est libre de consommer ce qui lui plaît et de vivre à sa façon. Nous avons tous notre manière d’agir, cela peut être sous des aspects différents : pour certains, c’est plus le bio, d’autres le véganisme, d’autres le zéro déchet… Bref, l’important est d’être ouvert d’esprit et tolérant envers tout le monde 😀

    Aimé par 1 personne

  5. Article intéressant mais je ne suis pas d’accord avec toi sur un point : les carences. Je suis végétarienne depuis mes 6 ans (il doit m’arriver de manger du poulet 4 fois par an), et mon frère depuis sa naissance. On a jamais été carencé. Merci les autres aliments comme le soja ou le quinoa. D’ailleurs ces protéines sont beaucoup mieux absorbées par le corps 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Comme je l’ai dit pour les carences, c’est dû à mes problèmes de santé, c’est pour ça que j’ai précisé. Et je pense que l’être depuis tout petit ton corps s’est habitué alors que moi c’était d’un seul coup et j’ai 35 ans, plus toute jeune ☺️

      Aimé par 1 personne

      1. J’ai des copines qui ont changé leur mode d’alimentation en devenant végan, et qui au contraire se sente encore mieux maintenant 🙂
        Tiens et j’ai oublié de dire, j’ai toujours eu des soucis digestifs et depuis quelques temps un pb d’acné. J’avais lu des articles sur les liens gluten/acné. J’ai arrêté le gluten. Miracle au revoir l’acné. Il ne me reste plus qu’à faire un examen gastro pour vérifier cette intolérance au gluten (mais la flemme lol, pourtant je travaillais avec une 60aine de médecins gastro-entérologue, donc j’ai pas d’excuse de pas savoir qui aller voir)

        Aimé par 1 personne

  6. Je pense qu’il y a déjà un souci de connaissances et de vocabulaire. Par exemple le terme vegan, dans les pays anglo-saxons, désigne aussi le végétalisme ! J’ai une amie anglaise qui est vegan, qui fait attention à tout ce qu’elle mange, mais pas à tout ce qu’elle consomme à côté de l’alimentation du coup ! En Angleterre elle est réellement vegan 😀
    Et je pense que ce terme est passé chez nous sauf qu’ici il signifie plus mais je suis d’accord avec toi, on a l’impression que chacun fait un peu à sa sauce…

    Cela dit, même si ça peut m’agacer aussi parfois tout ça, je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est tout de même dommage de douter du chemin de chacun, puisque dans ces cas là (ou presque tous), même si le point de départ est un effet de mode, le résultat est le même que pour celui dont les raisons de changement sont de réelles convictions !

    Aimé par 1 personne

    1. le terme vegan en Angleterre je ne connaissais pas, merci pour l’information. Effectivement le résultat est le plus important. C’est ce que j’explique pour la tendance zéro dechet. J’utilise de plus en plus de sac en tissu parce qu’il y a un grand effort niveau design plus que par respect pour l’environnement. Mais le résultat est là. Tout comme les savons solides, je pense m’y mettre aussi. Et qui sait c’est peut-être un mode de vie qui va me plaire ☺️

      J'aime

  7. Hello,
    Je pense que c’est plutôt une bonne chose que les tendances : vegan, sans gluten et écolo… soient à la mode. Ces tendances n’ont pas besoin d’être réservée qu’a une certaines catégories de personnes et chacun peut y contribuer à sa façon 😉
    Des bisous et à bientôt
    ChatBanane

    Aimé par 1 personne

  8. Je pense qu’il y a toujours un peu des 2 dans chaque mouvement qui prend de l’ampleur. Mais le fait d’en parler, de prendre conscience des choses qui ne vont pas dans notre société n’est pas une mauvaise chose. Si une personne écrit des articles ou ce dit ZD juste pour être comme tout le monde, au moins elle se sera renseignée sur des concepts, des avis. Il n’y a pas de mauvaise ouverture au monde. Je pense qu’on le sait tous (même si on ne veut pas tous en prendre conscience), on ne peut plus continuer comme on le fait. L’être humain détruit la planète. Enfin non, pour être très précis l’être humain détruit l’être humain. La planète était là avant nous et serait là encore bien après. Mais on est des parasites sur son dos. Et si l’on ne fait pas tous un peu plus attention, les générations futures vont vraiment en pâtir. Chacun à son rôle à jouer et il n’y a pas de petits gestes. Mais il faut prendre conscience de cela je pense. Que cela soit en devant ZD, vegan, végé ou juste en faisant plus attention, en consommant de façon plus responsable et raisonnable :).

    Aimé par 1 personne

  9. Je suis dans le même questionnement que toi par rapport à cette effet de mode. Je trouve que, bizarrement, les articles se multiplient sur la toile, et me laisse plutôt perplexe.
    Mais dans le fond, j’ai plus une âme écologiste que vegan, et je suis donc plus sensible à la difficulté du zéro déchet que du véganisme.
    De plus, je trouve que la communauté végan, a malheuresement, du mal à rester ouverte d’esprit, ce qui me bloque beaucoup !

    Aimé par 1 personne

    1. On se rejoint. Le zéro dechet est la démarche qui m’ennuie le moins bien au contraire et les articles sont dans l’ensemble utiles. Les recettes vegan ne me dérange pas, c’est plus le côté pub qui me dérange

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s