oscar wilde
divers

Dounia-Joy’s book club #8

C’est reparti pour le bookclub thème du mois de mars: Dounia joy nous propose

1 – « Un avis sur un livre classique »
• Qui concerne les auteurs du XVIIème siècle, et leurs œuvres, qui reprenaient les codes esthétiques de l’Antiquité.
• Qui fait autorité, qui est considéré comme un modèle.
• Auteur ou œuvre qui fait autorité, dont la valeur est unaniment reconnue.
2 – « Un avis sur un le dernier livre que vous avez lu ».

Pour moi ça sera le dernier sujet et ce n’était pas gagné, non pas que je n’avais pas envie de participer, mais c’est que je n’arrivais pas à lire, je pense que je n’étais tout simplement pas en mode lecture ces derniers jours.
Je me reprends et je vais faire un tour chez book off, arrivée là-bas je me rends compte que j’ai oublié ma liste de livres à acheter, ce n’est pas grave, je vais fureter et décider un peu à l’aveugle.
Je tombe sur Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles, couverture colorée, titre intrigant, pourquoi pas même si l’époque en soi ne me passionne guère, ce côté British à la jack l’éventreur m’a toujours un peu fasciné.

oscar wilde

Résumé:
Un après-midi d’août 1889, Oscar Wilde découvre le cadavre d’un adolescent, Billy Wood, jeune acteur plein de promesses, dans une petite maison du centre de Londres. Plutôt que d’en informer immédiatement la police, Wilde décide de faire part de sa découverte à deux amis, Robert Sherad et Arthur Conan Doyle. Mais, quand ils se rendent sur les lieux du crime, le cadavre a disparu.

 

Ne vous attendez pas à une pure enquête policière car ce n’est pas essentiellement le cas ce livre.
L’intrigue policière est le fil conducteur, le lien qui relie les différents protagonistes et qui amène pour moi au vrai sujet : les relations. Oscar Wilde étant le personnage principal tout est tissé autour de lui, même si l’histoire est narrée par Robert Sherard.

Le meurtre de ce pauvre Billy devient vite une obsession pour Oscar qui joue de son pouvoir de séduction pour entraîner ses amis avec lui dans cette chasse à l’assassin.
Ce livre relève une question jusqu’où peut-on aller par admiration et fascination ?
Il est vrai que le personnage de Wilde est fascinant autant par ses jeux de mots que par ses jeux d’esprits. Et c’est cela qui fait passer l’enquête policière au second plan. L’auteur y glisse aussi des passages historiques. La question de la véracité de certains faits se pose, tout n’étant pas inventé.
Si vous êtes fan de Sherlock Homes vous apprécierez sans doute le clin d’œil.
Pour être honnête, j’ai eu du mal à me mettre dans le livre entre autre pour les raisons évoquées plus tôt. Mais je veux aller au bout du bookclub je ne suis pas du genre à abandonner et comme vous avez compris je n’aime pas rester dans ma zone de confort tant que possible.
C’est un livre qui se lit si vous aimez la littérature anglaise ou cette période. Ne vous attendez pas à être captivé dès la première page, l’intérêt du livre se fait au fur et à mesure. Si vous êtes un fin enquêteur, vous devriez trouver le coupable avant le dénouement.
D’ailleurs la mise en scène de la révélation du coupable m’a beaucoup fait penser à Hercule Poirot ou miss Marple, probablement encore un clin d’œil.
Conclusion je ne suis si déçue, ni transcendée.

dounia joys book club

 

 

Advertisements

4 thoughts on “Dounia-Joy’s book club #8”

  1. Hello ! En ce qui concerne Oscar Wilde, je n’ai lu que « le portrait de Dorian Gray » qui m’avait assez surprise à l’époque. Je trouve que les romans de cet auteur ne sont jamais ce qu’ils paraissent au premier regard ! Ton avis m’intrigue, pourquoi pas essayer ! ^^
    Bise, à Bientôt
    Marine (DeuxAimes)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s