Être sublime
Etat d'esprit du vendredi

État d’esprit du vendredi #28

L’état d’esprit du vendredi fait un samedi, journée compliquée hier

Samedi 08/10 9h37

FORME : Ça va, sommeil pas trop mauvais cette semaine, douleur à la jambe un peu plus forte hier, mais la journée a été intense.

HUMEUR : Dans l’ensemble ça va.

SPORTIVE DU DIMANCHE :Les élastiques ça fonctionne bien, je les ai achetés chez go sport, la marque sveltus fourni avec un cd, pour l’instant je reste positive.

BOULOT : RAS

VIE SOCIALE: Diner entre copine jeudi bien sympa.

ESPRIT : Marre d’avoir toujours quelque chose à régler, mon esprit n’en peux plus.

VIE PRATIQUE : Mon projet de bujo avance, voir Bullet Journal, il me manquait encore quelques accessoires

COUP DE CŒUR : Merci à la petite dame hier soir, qui a demandé à son fils de me ramener  vu qu’il y avait de grosse perturbation sur les trains, ça fait plaisir de voir qu’il y a encore des personnes serviables, même si elles ne vous connaissent pas

SORTIES : Journée shopping, vendredi prochain

PIERRE RICHARD :Je le met dans cette catégorie m^me si ça serait plus coup de gueule. Je n’apprécie pas le mec qui me donne rendez-vous pour acheter ma chaine hifi, qui ne se présente pas, pas un message d’excuse. Le RER qui a déconné quasiment toute la semaine.

CULTURE : Pas de livre, pas de film… Semaine de fainéante.

Fin 9h57, assez dispersé c e matin. Bon week end.

Être sublime

Enregistrer

Advertisements

1 thought on “État d’esprit du vendredi #28”

  1. Les acheteurs fantômes sont vraiment agaçants. Le genre de personne que je recontacte par mail pour savoir quoi (un gros souci, ça arrive à tout le monde). Si pas de réponse, je laisse tomber. Pareil pour ceux qui demandent un envoi. Une fois, j’ai relancé une dame de fois, qui me répondait pourtant à chaque fois. J’attends toujours son paiement 3 semaines après lol heureusement, j’attends toujours de recevoir l’argent AVANT envoi.
    La bonté est rare mais tellement appréciable ! J’appelle ça la B.A.R. = Bonne action en relais. C’est-à-dire que quelqu’un que tu ne connais pas ou peu te vient en aide, mais tu sais que tu ne pourras jamais le lui rendre. Alors, tu gardes ce geste bienveillant en tête, et tu le redonnes, un jour, par hasard, à quelqu’un que tu ne connais pas. Et ainsi de suite ! Bisou

    J'aime

Les commentaires sont fermés.