slumdog millionaire
divers

Dounia-Joy’s book club #3

C’est reparti pour le thème de septembre du bookclub

Il était une fois les fabuleuses aventures d’un indien malchanceux qui devient milliardaire.

 

slumdog millionaire

 

Mais qui est il ? Un enfant des bidonvilles de Bombay à qui tout au long de sa vie il est arrivé des péripéties.

On dit que chaque expérience nous marque d’une façon ou d’une autre.

Qu’elles nous aide à avancer dans la vie.

Se forger, être plus attentif, moins naïf…

Il ne faut négliger aucun moment, ne pas les occulter car tôt ou tard ils pourraient avoir leur importance.

Et c’est exactement ce qui va lui arriver.

Un jour Ram Mohammad Thomas se retrouve à jouer qui veut gagner des roupies.

Quelles sont les probabilités pour qu’un jeune homme qui n’a à priori reçu aucune éducation, n’a pas été à l’école, réussisse à répondre aux questions ?

Aucune me direz-vous, et c’est bien pourtant ce qui lui arrive, à travers ce jeu on découvre sa vie. Ses galères, les moments marquants qu’il n’a pas pu oublier et qui font aujourd’hui l’homme qu’il est.

Bien sûr, ça paraît tellement surréaliste qu’il est accusé de tricherie, la seule solution possible aux yeux des organisateurs et de la police, c’est tout simplement impossible et pourtant c’est juste l’histoire de sa vie.

Vous avez normalement reconnu l’histoire du  héros de slumdog millionnaire.

J’ai lu le livre des années avant qu’il paraisse au cinéma.

Une histoire plutôt bien ficelé, amusante et émouvante, mais j’étais loin de me dire qu’elle était suffisamment intéressante pour le cinéma, et pourtant le film a été bien adapté.

Bien sûr il manque quelques passages mais ça n’enlève rien à l’essence du livre.

Combien d’entre vous savais que ce film était une adaptation?

Cet article a été écrit dans le cadre dounia Joy’s book club

bookclub

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

4 thoughts on “Dounia-Joy’s book club #3”

  1. Je ne savais pas que ça avait été tiré d’un livre, et ça me donne justement envie de le lire. Comme pour le film « Mémoires d’une Geisha », j’ai eu la chance quelques années après de trouver le livre par hasard et ai pu voir les différences

    Aimé par 1 personne

    1. Ça fait des années que je me dis que je dois le lire, faudrait peut-être que je m’y mette.
      Le livre est bien écrit, il faut le temps d’adaptation par rapport aux noms.

      J'aime

  2. J’ai lu le livre avant de voir le film, il me semble… Je ne suis plus sûre d’avoir vu le film ou seulement des extraits… En tout cas, j’avais bien aimé cette histoire 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s