combien coûte un ami
divers

Amitié #2

J’ai déjà écrit sur l’amitié,plutôt survolé.

l’amitié
Alors je vais essayer de ne pas être trop redondante.
Le temps passe on prend de l’âge, on mûrit, on regarde autour de soi, on fait un bilan de notre vie, intègre s les paramètres et on se demande :est-ce que j’ai vraiment des amis ? Ou se sont des connaissances ? Des copains de soirée ? De bons collègues ?
J’ai arrêté de me poser la question ça évite bien des déceptions.
Je prends la vie telle qu’elle vient, sans trop m’attacher, me faire d’illusions, profite du moment présent, parce qu’au final tout peux s’arrêter à n’importe quel moment, même celui où on  attend le moins.

Ma mère me disait avoir des copains/copines est différent que d’avoir des amis, et bien au fil du temps je me rends compte qu’elle avait bien raison.

L’amitié ne tient qu’à un fil,si on regarde bien ça commence à l’école.

On arrive au collège on commence déjà à perdre nos camarades de primaires, au lycée ça s’accentue, le choix de filière, les caractères qui s’affirment, c’est le cycle de la vie. Une fois la terminale terminée on se promet de ne pas se quitter mais au fond combien d’entre nous ont encore des contacts qui datent d’aussi loin?

La vie est ainsi faite, on grandit, on déménage, on rencontre quelqu’un, ce dernier point est parfois fatidique pour l’amitié.

Beaucoup oublie leurs amis, leurs familles tellement focalisés sur leur nouvelle vie de couple, mais quand elle se termine, ils sont bien contents de retrouver les amis oubliés, en ce qui me concerne, je pardonne une fois, mais je ne suis pas un bouche trou.

 

Quand je regarde autour de moi,certains se disent déçus parce qu’ils se rendent compte à quel point ils sont seuls.

Pourquoi? Trop exigeant et donc déçu, ou ils font partis de ceux qui ont oubliés les autres à un moment et quand vient leur tour ça fait mal. Ou trop misé sur quelqu’un, cette personne qu’on se dit ne nous trahira jamais? ( je ne vais pas m’étendre sur ce point ayant déjà écrit dessus)

Une belle amitié j’ose espérer qu’elle existe, si on se respecte, sait s’écouter le bon comme le mauvais, se soutenir, être présent est possible.

Inutile de s’appeler ou de se voir tous les jours tant qu’on a la personne sincèrement dans son cœur.

Comme un membre de sa famille, quelqu’un pour qui on pourrait tout donné mais parce qu’on sait aussi qu’elle pourra le faire vous, en passant par la chose la plus banale à la plus importante.

amitié

Partager des moments de joie, de peine, et surtout savoir rire de nos malheurs, ça aide pour le moral.

Dans un autre style vous avez les amitiés virtuelles,en tant que blogueuse, j’ai découvert un autre univers.

J’utilise surtout Google+, les divers communautés ( bienvenue chez vous,chez nous..), et même si je ne suis pas hyper active, j’ai des discussions intéressantes, des petits mots qui réchauffent le cœur, sur mon travail, sur moi.

Sur ma page c’est différent c’est plus des échanges avec les personnes directement et de jolis échanges, je suis abonnée à moins de communautés

Pour d’autres c’est ce qui leur permet de s’accrocher à quelque chose, d’échanger avec des personnes, même si c’est à travers un écran.

Est-ce que c’est moins important juste parce que c’est virtuel? Je ne pense pas, pour avoir lu et suivi certaines personnes, leur témoignage, ces communautés leurs ont beaucoup apportés.

Du soutien, du respect, de quoi vous donner le sourire le matin par un post sympa.

De quoi redonner du courage, ça peut paraître aberrant et pourtant, rien que de lire des commentaires, comme :merci du partage, merci pour les conseils ça fait du bien.

C’est Parfois un vrai dialogue, un échange d’opinion où l’on peut croire que ce sont des personnes qui se connaissent réellement et non pas juste des internautes qui sont là pour passer le temps.

Après tout n’est-ce pas un peu pour ça qu’on est tant accro aux citations ces derniers temps.

Cette petite phrase qui peut tout changer, du moins donner à réfléchir , mettre du soleil dans notre journée.

Je fais dans le mélo, stop ça ne me ressemble pas.

L’amitié est vaste un mot ou vaste monde, dans lequel certains ne sont jamais allés un peu comme le grand amour, mais ça ne va pas dire pour autant que les gens sont tous des profiteurs, malhonnêtes ou hypocrites.

Refaire le monde autour d’une bonne bouteille, rire aux éclats, critiquer les hommes, pleurer ou crier devant un film et en rire après, reste des moments où le plaisir n’a pas de prix, alors essayons de retenir ceux là, ça aidera à ne pas voir que le côté négatif.

rire citation hugo rire 2

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

1 thought on “Amitié #2”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s