Vacances

Faire sa valise

Les vacances on trime toute les années pour les avoir.
A peine revenu qu’on y pense déjà.
La dernière semaine de travail en ce qui me concerne est un  calvaire, je traîne des pieds, pas motivée, irritable encore plus que d’habitude surtout que je me lève à 5h.
Bref c’est long, et puis la délivrance enfin. Ce moment savoureux, délicieux  ( non je ne parle pas de nourriture ) où je dis au revoir à mes collègues à dans 1 mois.
Une fois ce moment passé retour à la réalité qu’est ce que je vais faire?
Je suis du genre à tout prévoir à la dernière minute . ( célibataire sans enfants inutile de me prendre la tête )
C’est décidé cette année je ferais le tour de la famille,la campagne j’arrive entre l’aube et l’Alsace je vais en avoir de la nature, à peine si je vais avoir du réseau.
Pour ceux qui connaissent l’amour est dans le pré chez moi c’est pareil. L’année dernière c’était celle des Antilles et la vue sur la mer tout les matins j’y pense encore, ça change de la vue sur les rails tout les matins.
Je reprends donc à mon téléphone au bout de 2/3 appels c’est bouclé.
Tellement bien qu’il me reste à peine 1 jour me préparer.
C’est parti pour billet de trains, location de voiture, petit cadeau histoire de ne pas arriver les mains vides.
Et arrive le moment de faire la valise, je suis dans un état de fatigue tel ( merci les insomnies ) que mon cerveau ne tourne plus, déjà que ça me saoule en temps normal.
Appel à une amie, elle vient m’aider à la faire ( oui j’ai des amis bien) en deux temps 3 mouvements c’est plié.
Faire sa valise

On devrait créer une entreprise « je fais votre valise » après tout on à bien des personnal shopper.
Comme dirait la pub ce n’est pas fini,  faut bien rangé,  faire la vaisselle histoire de retrouver un appartement sain en rentrant.
Dernier petit tour avant de partir, débrancher les prises,  couper l’eau.
Une fois tout ça fini, c’est parti pour les transports. Que de joies de se trimballer sa grosse valise ( très lourde, je cherche encore à comprendre pourquoi ) dans le rer, monter ses escaliers oui en banlieue parisienne il n’y a pas d’escalators
partout.
J’arrive enfin en transe gare de l’est.
Les vacances commencent au revoir Paris.

 

bannière ma vie mes humeurs
Ma vie, mes humeurs
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s