famille ours
famille

Lettre ouverte à ma famille

Ceci est un petit message à une partie de ma famille.

Je l’aime ma famille mais elle m’épuise.
Ma famille c’est comme l’orage après de fortes chaleurs,ça commence par un sourire, de la joie (il fait beau), après ça commence à s’assombrir, on suffoque ( il fait lourd), et ça fini par péter ( l’orage est là).
Ma famille c’est le passé qui laisse encore des traces dans le présent, on dit souvent que malgré l’éducation qu’on a reçu c’est à nous de tracer  notre vie.
Un enfant battu ne sera pas forcément un martyr, un enfant riche ne sera pas forcément heureux, bla bla bla…
Tout un tas de clichés.
Mais quand je la regarde, je me dis que ce n’est pas maintenant que le passé va disparaître, maintenant que chacun va faire sa route sans que se soit une conséquence du passé.
Voici ce que j’ai à vous dire.
C., je sais que tu te sens coupable par rapport à ce que tes enfants ont vécus et endurés pendant leur enfance. Mais la culpabilité ne sert à rien, si ce n’est les laisser s’enfoncer, s’enliser dans des sables mouvants. 
G. est dyslexique, dysphasique, bref tout ce que tu veux qui commence par un « dys », mais loin très loin d’être con. 
OUI ton enfant en abuse parce que toi même sans qu’il le demande tu justifie tous ses actes à cause de son soit disant traumatisme.
Qu’il soit perturbé certainement, mais traumatisé NON, et tout laisser passer n’est pas la solution.
 
E., avec toi aussi c’est la pluie et le beau temps, madame je me vexe à chaque critique, comment te prendre, faire attention à ce qu’il faut dire. 
Tu as remarqué que je ne fais pas partie de ces gens là, ça ne me fait pas plaisir, mais je n’aime pas perdre mon temps en fioriture.
Un jour tu te rendras compte de ce que certains de tes actes ont eu pour conséquences.
Aujourd’hui tu n’es tout simplement pas encore prête à accepter certaines réalités.
Car je pense que tu es consciente de ce qui se passe, de ce que tu fais, mais pas encore prête à en souffrir.
Fait tout de même attention, on a tendance à avoir des regrets envers les personnes qui nous entourent quand elles ne sont plus là. 
Une mère est inestimable ne l’oublie pas.
 
V.tu as fait du chemin mais il en reste encore beaucoup à parcourir.
Il faut savoir lâcher prise. Tu n’es pas la mère des enfants, ils ne sont que tes frères et sœurs.
Chacun sa place, chacun son rôle.
Dans la critique, tout n’es pas négatif mais aussi constructif.
Il faut savoir accepter les reproches, les piques et avancer.
Je pourrais encore en dire mais ça ne servirait à rien. Comme E, tu sais ce qui ne va pas chez toi, sauf que tu es incapable de prendre le recul nécessaire à l’instant T et ça donne des situations explosives. ( oui une particularité de votre famille, incapable de se parler sans crier et c’est AGAÇANT!!!!!)
 
G., tu as souffert dans cette famille comme les autres, ni plus ni moins, mais simplement à un degré différent. Oui tu étais cet enfant dont avait l’impression que personne n’aimait, celui avec qui personne ne voulait jouer.Ils étaient tous constamment sur ton dos, à te crier dessus.
Ça n’a pas été facile.
Mais si tu te regardes aujourd’hui, tu n’es pas si mal que ça à côté des filles :).
Si tu rangeais ton frein, que tu étais un peu moins insolent, et que tu acceptais une mini thérapie, tu serais encore mieux et capable d’aller encore plus loin.
 
F., je ne vais pas m’attarder sur toi.
Tu es une chipie insolente, adorable, on t’aime, tu nous saoules, un peu de tout à la fois.
Mais certainement la plus équilibrée de cette famille et la plus la maligne.
Tout comme pour G. met ton insolence de côté et tout ira bien.
Je n’ai pas peur pour toi.
 
 
 
ours

Enregistrer

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s